Démarche Artistique

Évoluant dans le milieu de la danse depuis 2011, Sébastien Cossette-Masse s’initie au travail énergétique (Antenne de Lecher) et à la Countertechnique en 2016 dont l’approche de la clarté de l’intention des pensées et la part de jeu et de joie vinrent fortement imprégner son travail de composition chorégraphique. Il s’investit alors totalement dans une approche de conscience de la pensée et de ses sources dans l’idée de retrouver l’authenticité du geste. Il s’adresse à la croyance que tout part d’une pensée qui crée une émotion, qui devient une vibration pour devenir une fréquence. Son univers chorégraphie se veut un espace artistique pour émettre des nouvelles fréquences et ainsi ouvrir des nouveaux chemins dans la conscience du public. Sa démarche s’appuie fondamentalement sur un travail précis sur les corps énergétiques et sur le potentiel créateur de nos pensées sur le mouvement.


À travers un esprit de jeu, il propose aux danseurs, et au public de se reconnecter à une écoute profonde de leur intuition et de leur plus grand talent. En construisant des espaces ludiques de jeu corporelles et spatiales en fluctuation, Sébastien Cossette-Masse souhaite recréer un lien entre tous les types de corps, autant physique qu’énergétique, et de les accompagner vers un retour à leur plus grande potentialité. Au cœur de sa pratique, se trouve une invitation, par le jeu, à un nouveau mouvement, une intention profonde d’accompagner l’humain vers son plus grand potentiel et lui proposer de prendre action pour notre monde.

Dans ses créations, Sébastien Cossette-Masse cherche à connecter l’interprète de façon à altérer son niveau vibratoire. II tend à rediriger la conscience des danseurs vers des intentions d’ouverture d’esprit et de corps. Le geste chorégraphique devient alors un alignement actif, palpable qui se réinvente sans cesse. Il y a une sensibilité émanante dans son approche chorégraphique. Son travail de recherche approfondie de l’hyperéveil de la conscience, basé sur des pratiques énergétiques, passe par la mise en valeur de la transmutation des neurones du danseur dans un contexte et dans un espace-temps permissif, un espace où tout est possible. Parmi ses plus fortes influences, Sébastien Cossette-Masse aime citer Christine Lessard, avec laquelle il collabore régulièrement, Tom Koch, mais aussi Marie Chouinard pour son travail sur l’humanité et sa permissivité.


En dehors de son travail de chorégraphe/interprète, Sébastien Cossette-Masse a acquis une grande expertise en tant qu’enseignant depuis 11 ans et fonde en 2018 le «Gym de la pensée», un cours hebdomadaire ouvert à tous où les participants, guidé par des jeux d’improvisation, sont invités à se reconnecter à leur différents types de corps (physique, éthérique, émotionnel, mental et astral) et leur intuition pour expérimenter différents niveaux de présence de leur conscience.

© 2020 par Sébastien Cossette-Masse